Article 3 – Quand doit-on raisonnablement consommer une barre énergétique ? Nutritions

Donc si on récapitule par rapport à notre précédent article : OK pour les barres énergétiques, mais riches en glucides avant et pendant l’entraînement, et riches en protéines après. Oui, mais pour autant, vous n’avez pas forcément besoin de recourir à un apport énergétique avec une barre pour n’importe quelle séance. Tout dépend de votre effort et de la proximité d’un repas.

On s’explique :

Avant l’entraînement, si votre dernier repas est loin, il est conseillé de consommer une barre énergétique pour avoir un niveau de réserves énergétiques suffisant pour être performant.

En un mot : glucides, glucides, glucides !

Pendant l’entraînement, on l’a vu, une barre énergétique n’est en principe pas nécessaire, sauf pendant un effort très long qui puise trop dans vos réserves.

Dans ce cas, une barre énergétique vous permettra de compenser vos pertes, principalement grâce aux glucides, pour un coup de fouet immédiat (et de l’eau bien sûr, pour compenser les pertes hydriques).

Après l’entraînement, s’il n’a pas duré plus d’une heure, vous pouvez vous contenter de récupérer en buvant de l’eau. De même, s’il est prévu que vous mangiez dans l’heure qui suit votre effort physique (petit déjeuner en cas de run le matin, déjeuner si votre sortie a lieu entre midi et deux ou dîner si vous êtes plutôt adepte des sorties du soir), pas besoin d’une barre énergétique, préférez un repas équilibré.

Si en revanche vous avez besoin de compenser rapidement vos pertes énergétiques ou que votre prochain repas est dans plusieurs heures, une barre permettra un apport énergétique et, grâce aux protéines, aidera vos muscles à se reconstituer. Ici, le maître mot est donc protéines !

Quelles barres énergétiques choisir ?

Vous l’aurez compris, notre credo chez Optimyself, c’est de privilégier le naturel et, lorsque cela est possible, le fait maison. S’agissant des barres énergétiques, il est non seulement possible mais en plus très facile et rapide de réaliser des barres maison (qui ont en plus le grand avantage d’être délicieuses !).

Pourquoi payer une fortune des barres énergétiques dans le commerce, pas toujours très clean en termes de composition quand, en quelques minutes, on peut réaliser une préparation parfaitement adaptée à ses besoins et délicieusement goûteuse ? Chaque recette permet en plus de confectionner plusieurs barres, vous pouvez donc prendre quelques minutes le week-end pour préparer vos collations pour toute la semaine. Pratique, rapide et bon marché !

Nous vous proposons donc dans les articles suivants 6 recettes de barres énergétiques maison, 2 à privilégier avant l’effort, 2 idéales pour les coups de mou pendant l’entraînement et 2 plus adaptées pour la phase de récupération. Toutes ces recettes sont crues, c’est à dire qu’elles ne nécessitent pas de cuisson mais uniquement un bon blender et un temps de repos au frigidaire. Sans cuisson, les aliments conservent donc tous leurs nutriments et vous, vous gagnez du temps ! (Suite dans l’article suivant : n°4)

Encart Auteur : 

Cet article a été rédigé par Optimyself pour LeBipède
Le site Internet (www.optimyself.com ), est tenu par un couple passionné par la nutrition, qui repose sur une idée simple : il suffit de peu pour se sentir bien, être à l’aise dans son corps et apprécier (et non pas affronter !) sa journée.
Le Bipède est plus qu’un simple Guide de courses à pied.
Son site internet http://www.lebipede.fr recense plus de 8.000 dates, 10.000 courses nationales et internationales à consulter gratuitement.2017 verra l’arrivée d’une application running et de nombreux développements destinés aux coureurs et aux organisateurs de courses.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *