Course à pied : comment s’alimenter quelques jours avant la course ? Nutritions

L’alimentation occupe une place primordiale lorsque l’on pratique du sport, comme la course à pied. Voici quelques conseils pour vous aider à manger correctement.

Préparer un marathon : On mange quoi quelques jours avant ?

Ce mois-ci, c’est vraiment un grand moment pour les coureurs, amateurs ou confirmés. Les dates de compétitions se resserrent sur le calendrier sportif 2017. Si vous voulez vous lancer, vous allez devoir vous préparer minutieusement. Il ne faut pas oublier que courir peut provoquer de fortes contraintes sur les articulations, et pas seulement au niveau des jambes, mais aussi du dos jusqu’au cou. Pour un coureur professionnel, il n’y aura certainement pas problème. Mais pour ceux qui débutent en course à pied, qu’il s’agisse d’un trail running ou d’un marathon, cela peut être grave pour le corps. Avec un plan de nutrition adapté, vous pouvez finir la course sans problème.

Conseils pour bien s’alimenter avant de courir

Courir un marathon ne se résume pas seulement à un bon entraînement. L’alimentation occupe aussi une place importante dans la vie des coureurs. Il est donc important de s’alimenter correctement 5 jours avant.

  • Les 3 premiers jours : on mange quoi ?

Les repas que vous mangez les trois premiers jours qui précèdent la course sont d’une grande importance. Vous devez privilégier les aliments riches en fibres que de glucides, comme la ratatouille, les crudités ou encore une compote de fruits sans sucre.

  • Le quatrième jour : c’est tout le contraire

Vous pouvez renforcer vos légumes cuits ou crudités avec des aliments riches en glucides, tels que du pain, des pâtes, de riz ou encore de blés.

  • La veille de la course : que faut-il manger ?

Avant le jour J, privilégiez les aliments faciles à digérer mais qui donnent assez de carburant. Mangez des sucres lents, tels que des pâtes ou encore des pommes de terre cuites à l’eau, mais aussi des viandes blanches, sans oublier les aliments à base de céréales qui fournissent plus rapidement de l’énergie. N’oubliez pas de boire régulièrement : 1 litre d’eau + un verre de jus de citrons et un peu de sirop de fruits. Attention ! Il ne s’agit pas ici de manger plus, mais de manger mieux.

  • Le jour J

3 heures avant le départ de la course, c’est le temps qu’il vous faut pour assimiler le repas. Privilégiez les aliments faciles à digérer : viandes maigres, poisson… Évitez de surcharger votre repas d’aliments trop gras : beurre, fromage… Une dernière chose, évitez de courir le ventre plein.

Qui pourrait croire que, avec ces quelques conseils de nutrition, vous pouvez être le vainqueur du marathon 2017 ou de la marche athlétique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *