Bien vivre une blessure Conseils

Ne plus pouvoir s’adonner à la course pour débutant, la plupart des coureurs sont déjà passé par là. Si pour certains, cela peut s’apparenter à une véritable délivrance, pour d’autres coureurs, c’est un véritable calvaire. Devoir arrêter les séances d’entrainement de course running qui vous permettez de trouver la motivation pour une rude journée est une étape des plus difficile. Vous aurez même, parfois, l’impression que votre vie est remplie d’un vide énorme. Sans crier gare, la dépression peut toquer à votre porte. Si cela vous arrive, la première chose à éviter est de paniquer. Cette amère expérience peut être vécue dans de bonnes conditions. Vous devez seulement suivre quelques conseils.

1- Ne pas nier la blessure

À cause de cette blessure, vos objectifs de course à pied pour débutant peuvent être remis en cause durant plusieurs semaines. En quelques instants, vous verrez que tous vos efforts seront réduits à néant et que tous les sacrifices que vous avez faits pour arriver à ce niveau disparaitront en quelques instants. Afin de ne pas tomber dans la dépression, vous devez impérativement vous projeter sur le long terme. Pour commencer, faites en sorte d’obtenir un diagnostic précis de la blessure qui vous est arrivé durant la course nature. Si nécessaire, demandez même l’avis de plusieurs médecins.

2- Profiter de la pause

À cause de votre blessure, vous devez arrêter les entrainements et ne pas participer aux courses que vous avez déjà inscrites sur votre calendrier sportif 2018. Au lieu de considérer cet arrêt comme étant une pause forcée ou autre, faites en sorte que ça soit une occasion qui vous permettra de prendre du recul sur votre vie de débutant course à pied et de prendre soin de vous. Au lieu de la considérer comme étant un moment difficile à vivre, considérez ce moment comme un repos bien mérité après tous les efforts que vous avez déjà faits. Mais attention, cela ne signifie pas que vous devez vous laisser totalement aller.

3- Patienter lors de la reprise

Lorsque le temps de repos sera achevé, vous devez reprendre la course running ou faire une rééducation. Que ce soit l’un ou autre, vous devez éviter d’avoir un grand excès de zèle. Tout doit se faire pas à pas. Ne précipitez rien et ne soyez pas pressé d’avoir les mêmes résultats qu’avant la blessure. Et surtout, apprenez à être à l’écoute de votre corps et soyez attentif aux conseils de votre médecin traitant.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *